ENCYCLOPEDIE -DE--LA--LANGUE -FRANCAISE
 

-ABBAYE
  -THEODULFE
 --
 
L'oratoire de
GERMIGNY DES PRES
(2)


Selon, l'historien d'art arménien Amon Khatchaturian, voici comment se sont déroulées les étapes de la construction de l'oratoire de Théodulfe. Vous noterez l'entrée originelle de la chapelle, au nord-est, qui se déplacera ensuite traditionnellement à l'occident, dans le prolongement d'une nef, quand l'oratoire sera devenue une église prieurale. On créera à cet effet une abside à la fois plus large et plus profonde que les précédentes :


L'oratoire primitif ressemblait donc à ces nombreuses églises cruciformes de superficie modeste (10 x 10 m pour Germigny), qui offrent à la vue une architecture ramassée et sont souvent à destination personnelle : oratoires ( Germigny, San Miguel de Lillo, Saint-Oyand), parfois, mausolée ( comme celui de l'imératrice Galla Placidia, à Ravenne, par exemple ). Ces ressemblances toutefois, ne cachent pas l'identité particulière de leurs volumes qui, par ailleurs, peuvent parfois être imposants, particulièrement dans leur hauteur (Bagaran, San Miguel de Lillo), ou très simples (mausolée de Galla Placidia, San Pedro de la Nave) :

     
 Reconstitution en élévation de l'édifice originel de Théodulfe  Reconstitution en élévation de l'église primitive de Bagaran  Oratoire de San Miguel de Lillo, érigé par le roi Ramiro Ier (842-850), près de son palais à Sainte Marie de Naranco (Santa María del Naranco)
     
 Mausolée fondé vers 425 par l'impératrice Galla Placidia (388 - 450),soeur de l'empereur Honorius.  Abbatiale de San Pedro de la Nave  


----------yy


- - -