ENCYCLOPEDIE -DE--LA--LANGUE -FRANCAISE
ABBAYE
 
Plan de Saint-Gall
     
 -
REFECTOIRE

et

CUISINE :

L'alimentation des moines ( II )

Orient,
Les premiers temps monastiques

( 2 )

 

Le monastère des Syriens (Deir-al-Surian)

Monastère des Syriens, plan au sol.

Eclairé par une petite ouverture d'une grande coupole (qu'on devine par la tache de lumière sur le sol), l'ancien réfectoire, à l'Ouest de l'église de la Sainte Vierge, possédait, lui aussi, des tables en maçonnerie, qu'on aperçoit sur la droite, mais aussi des bancs de même facture. La chaire de lecture en pierre blanche est près du mur est (ici, dans le coin en bas à gauche) :

Réfectoire antique du Monastère des Syriens.

Le monastère de Martyrius

----

Réfectoire du monastère de Martyrius à Maale (Ma'ale) Adoumim et son magnifique pavement de mosaïque.

Martyrius est originaire de Cappadoce et arrive au monastère d'Euthyme, à l'est de Jérusalem, vers 457, comme ermite. Il fut ensuite prêtre de l'église du Saint-Sépulcre, puis patriarche de Jérusalem entre 478-486, époque probable où il fit bâtir le monastère qui porte son nom, aux portes du désert de Juda, sur la route menant de Jérusalem à Jéricho. Ce fut un véritable complexe monastique, dont la plupart des espaces étaient pavés de mosaïques, qui disparut à la conquête des musulmans, en un pays de Juda où les Bédouins étaient devenus chrétiens à la suite de la conversion d'un chef de tribu, Aspébet, ordonné évêque en 427 sous le nom de Pierre Aspébet.

Le réfectoire est une grande salle de 31 x 25 m divisée en deux par des colonnes, dont le périmètre intérieur était longé de bancs de pierre. Une inscription grecque précise qu'au "temps de notre saint père Genesius, doyen (de la communauté) et archimandrite, ce travail a été réalisé pour son salut et celui de ses frères en Christ, et terminé au mois de mars,
la première année de l'indiction."

Le monastère Sainte-Catherine

Réfectoire du monastère Sainte Catherine en Egypte, dans le Sinaï

Avec son plafond gothique, le réfectoire ou "église des Croisés" possède des arcades décorées des armes de nobles Croisés et de différentes fresques de leur époque ou du XVIe siècle. La longue table finement sculptée vient de Corfou et date du XVIIIe s.

Le monastère d'Apa Bischoï (Al Anba Bishay)

Couvent fondé (dont le couvent rouge), dans le désert de Nitrie par Bischoï (Bischai, Bishoï, Pschoï, Beshoy, Boshoi's), né dans le delta du Nil vers 320 et disciple de saint Macaire.
Transformé en musée, l'ancien réfectoire du monastère de Bischoï en Nitrie permet d'imaginer la vie des moines :


Le monastère de Siméon (Deir Anba Si'man, Anba Hatre)

Egypte, monastère de Siméon, VIe s, plan au sol

Situé en face de l'île d'Eléphantine, le couvent fut fondé par Anba Hatre (Abba Athre, Hidra, Hadri, Hadra) que les archéologues et voyageurs nommeront Siméon, anachorète fait évêque de Syène (auj. Assouan) par le patriarche Théophile (Theophilus, 385-412).

Le monastère se présentait sur deux niveaux, en terrasse, le niveau inférieur comprenant l'église principale et les quartiers des moines se trouvant au niveau supérieur, le qasr*, où se situait un très grand réfectoire :

----réfectoire et pressoir à huile, VIe s.

* QASR, KASR : d'abord ouvrage fortifié, fort, puis, au temps des Omeyyades, le terme s'étend aux palais et châteaux royaux ou princiers, plutôt éloigné des cités.

SOURCES :

http://www.touregypt.net/featurestories/surian.htm
http://www.copticarchitecture.com/arc/heritage/sur.htm
http://www.mfa.gov.il/ ( Maale Adumim)
http://www.fordham.edu/halsall/ikon/athos7.gif (vatopedi)
http://www.atkinson.yorku.ca/~pgroom/body_files/5/mart.htm (martyrius)
http://www.u-blog.net/ywg51/article/carnet_02 (réfectoire Ampa Bischoï)
http://www.touregypt.net/featurestories/cbuildings08.jpg (réfectoire sainte catherine)
http://touregypt.net/featurestories/simeon.htm
 
 


--------