ENCYCLOPEDIE -DE--LA--LANGUE -FRANCAISE
 

-ABBAYE
  -LES CISTERCIENS

------
 

LA CONCORDE DE MOLESME

1110



 
Le texte ci-dessous est extrait de :
 
http://www.cistercensi.info/testi/fonti.asp

Accord de Molesme


Recours à Molesme


1. Les abbés d'Aulps et de Balerne, étant en désaccord et se querellant depuis longtemps au sujet de la soumission que l'Église de Balerne était censée devoir à celle d'Aulps, se sont finalement rendus à Molesme d'un commun accord et d'un même sentiment, pour apaiser leur vieux différend en recourant au jugement et à l'esprit de paix de dom Robert, premier abbé de ce lieu, et des autres frères: la résolution prise par l'Église de Molesme serait tenue par chacun des deux abbés comme une décision ferme et valable à perpétuité.
Stipulations de l'accord
2. Voici comment, sous la présidence de dom Robert, abbé de Molesme, en présence de dom Lambert, abbé de Pothières, et devant toute la communauté des frères, la paix et la concorde ont été définies entre les deux Églises.
3. Il a donc été décidé par les abbés précités que, toutes plaintes et dispositions antérieures mises de côté, l'abbé de Balerne serait soumis à l'abbé d'Aulps selon les modalités suivantes.
Visite de l'abbé d'Aulps
Si l'abbé d'Aulps vient à Balerne, il occupera la première place et tous lui obéiront dans ce qu'il disposera et ordonnera de juste et de conforme à la règle selon l'avis de l'abbé et des frères du lieu.
Correction éventuelle de l'abbé de Balerne
4. Si l'abbé de Balerne se montre en quelque point "plein de mépris pour la sainte règle" ou commet une transgression qui mérite correction, l'abbé d'Aulps l'avertira deux, trois ou quatre fois. S'il se corrige, c'est bien; mais s'il se montre méprisant et se permet de se rebeller contre lui, l'abbé d'Aulps l'invitera à venir à son chapitre d'Aulps où il traitera l'affaire selon Dieu et avec les égards dus à son rang, sans lui faire subir aucune violence.
Si l'importance ou la nature de l'affaire rend impossible un tel remède, alors seulement l'abbé d'Aulps la portera à la connaissance de l'abbé et de l'Église de Molesme, et celui-ci veillera à la correction soit par lui-même soit par l'intermédiaire de personnes dont il connaît la compétence.
Droit d'appel de l'abbé de Balerne
5. Mais si l'abbé de Balerne s'estime chargé injustement, de la même manière il avertira d'abord dans toute la mesure du possible le même abbé (d'Aulps), puis il pourra faire appel à l'Église de Molesme, - ni l'un ni l'autre n'étant autorisé à recourir à une autre instance pour quelque affaire ou désaccord que ce soit tant que l'abbé de Molesme ne se sera pas désisté.
Aide en personnel
6. Si, pour la bonne marche de son Église ou par nécessité, l'abbé de Balerne désire avoir chez lui quelques frères d'Aulps, l'abbé d'Aulps lui en prêtera par charité autant qu'il pourra, leur recommandant d'obéir à l'abbé de Balerne comme à lui-même. Cependant aucun des deux abbés ne recevra à demeure dans son monastère un des profès de l'autre sans son accord.
Gestion des biens temporels
7. En ce qui concerne les biens temporels des moines de Balerne, ceux d'Aulps s'abstiendront de tout recours à la violence et de toute imposition, de même ceux de Balerne à l'encontre des biens d'Aulps. Mais ils se rendront mutuellement service par charité.
Lieu de retraite de l'abbé de Balerne
8. Si dom David quitte son abbaye d'une manière ou d'une autre, il ira librement à l'Église de Molesme ou, s'il préfère, à celle d'Aulps, mais pas ailleurs.
9. Fait au chapitre l'an de l'Incarnation du Seigneur mille cent dix, indiction 111, sous la présidence de dom Robert, premier abbé de ce lieu, en présence de dom Lambert, abbé de Pothières.
Les témoins des deux parties sont: Guillaume, prieur de Molesme, Gerhold, sous-prieur claustral, Théobald, chantre, Walter, secrétaire, Richer, camérier, Robert, cellérier, et aussi toute la communauté, petits et grands, jeunes et vieux.
Signature de Guy, (abbé) d'Aulps, et d'André, son moine. Signature de David, abbé de Balerne, et d'Étienne, son moine.
 
 

----------