ENCYCLOPEDIE -DE--LA--LANGUE -FRANCAISE
-----

- ----------------- ABBAYE--------------------------------------------

 

Nigelle (Nigella arvensis L.)
Prof. Dr. Otto Wilhelm Thomé
Flore d'Allemagne, d'Autriche et de Suisse
1885, Gera, Allemagne

--Le Capitulaire de Villis

3e partie


 

 
TABLEAU DES PLANTES
MENTIONNEES DANS LE
CAPITULAIRE DE VILLIS, par ordre de citation.

page 1 - page 2 -page 3

- Les noms scientifiques (taxons) identifiés de nos jours au nom latin médiéval ne représentent parfois qu'une partie des espèces (généralement la plus commune) désignées par ce nom latin du moyen-âge, peu précis et souvent générique. D'autre part, les taxons ne sont pas toujours attachés à l'appellation médiévale avec certitude. Enfin, il peut y avoir plusieurs taxons valides pour une même espèce. D'autre part, il ne faut pas oublier que même les taxons modernes cachent parfois de nombreux synonymes : le meilleur exemple est sans doute celui des cucurbitacées.
- L'usage des plantes est précisé pour l'antiquité ou le moyen-âge quand il est connu (qui n'a guère varié jusqu'au XIXe siècle, début du développement de la chimie moderne), à défaut de quoi les vertus mentionnées sont celles découvertes scientifiquement.

 Nom latin médiéval

 Nom scientifique (taxon) / famille

 Nom --vulgaire

catégorie du jardin médiéval

 (Illustrations) / Usage et commentaires
 
coloquentidas
 
Citrullus colocynthis Schrad./ Ccucurbitacées
 
 
coloquinte
 
cucurbitacées
Emménagogue (spécialement aménorrhée), hépatique, antipyrétique, drastique. Utilisée contre les rhumatismes, les tumeurs (en particulier l'abdomen)

  solsequiam
Calendula officinalis Linne /
Compositae

 souci, souci des jardins, calendula

 herbes à pot ou potherbes
- de solsequia : qui suit le soleil. sudorifique, dépuratif, emménagogue, cicatrisant, cholagogue

  ameum
Ammi majus L /
Ombelliferae

  ammi élevé, ammi commun, ammi officinal, ammi inodore

 

condimentaire -
médicinale
 utilisée dès l'Egypte ancienne pour de nombreuses maladies de peau ainsi que ses facultés d'hyper-pigmentation de la peau (jus), confirmée par la dermatologie. Aussi aromatique, tonique, digestive, diurétique, carminative : on utilise alors les graines.

 silum
Laserpitium siler Linne ?
 
 
Sium sisarum ?/
 
Apiaceae
sermontain
 
 
chervis, Chirouis,
Girole, Berle
condimentaire
 
 
"Il se jardine en France au XI° siècIe et pendant tout le Bas Moyen-Age (le Chervis ou Eschervoys est cité par Rabelais dans Pantagruel ).
Le Cuisinier français (1651) de La Varenne dit qu'on le sert sur les meilleures tables".
extrait de http://uiabotanique.free.fr/activite/plantesimple/sium.htm
On utilise les racines de cette tubéreuse au goût sucré de patate douce, connue des Romains. Stomachique diurétique , désordres de foie et la jaunisse.

 lactucas

  Lactuca sativa / Composaceae

 

 

 

 

 

Lactuca virosa L / Asteraceae

laitue, laitue cultivée

 

 

 

 

 

 

laitue sauvage, laitue fétide
potherbes
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
médicinale
-- son "lactucarium", qui est le principe actif du suc laiteux, servait à remplacer l'opium chez les Anciens en ayant les mêmes effets sans ses inconvénients.
Cultivée, il y a 6500 ans, peut-être pour l'huile contenue dans ses graines, la laitue était consommée pour ses feuilles par les Perses au VIe siècle avant notre ère. Très présente dans les pays méditerranéens dans l'antiquité, les Grecs et les Romains l'apprécient beaucoup, à la fois pour ses vertus et comme légume. Lors d'un voyage aux Caraïbes, Christophe Colomb y aurait introduit des graines de laitue.
Alcalinisante, rafraîchissante et reminéralisante. Calme l'éréthisme nerveux, a des vertus hypnotiques et analgésiques, combat l'impuissance. Apéritive, hépatique, dépurative.
 
- impropre à la consommation, car très riche en lactucarium.
Balsamique, hypnotique, sédatif, sudorifique.

 git

Nigella arvensis L. ?
 / Renonculacées

 

 

 

 

 

Nigella sativa

  nigelle des champs, nielle sauvage, faux-cumin, cumin noir, fleur de sainte Catherine

 

 

 

 

nigelle aromatique, poivrette faux-cumin, cumin noir

 

 
condimentaire,
médicinale
  diurétique, purgatif, emménagogue, galactogène.
On utilise les graines.
 
 
 
 
---La graine est diurétique, carminative et anti-parasite, plus utilisée en épice comme un poivre.

  eruca alba
 
 
Eruca sativa Mill. ?
 
 
 
 
 
 
Eruca vesicana L. ? /
 
Brassicaceae

 roquette

 

 

 roquette cultivée
  condimentaire
médicinal
 
laitue sauvage. "Anciennement, dans les couvents, il était interdit de planter de la roquette dans le carré aux laitues parce qu'on lui attribuait des vertus aphrodisiaques. "
extrait de http://www.saveurs.sympatico.ca/ency_3/laitue/roquette.htm
 
 
 
 
 
tonique et digestive

nasturtium

  Lepidium sativum / Cruciferae
cresson alénois, des jardins.
passerage cultivé, des jardins
   potherbes
 Le cresson alénois est originaire d'Iran, il était très apprécié des Grecs et des Romains puis, au moyen âge, il était présent sur toutes les tables royales. On utilise ses feuilles.
Appliqué traditionnellemnent en cataplasmes contre la sciatique ou mâché pour combattre des scrofules dans la gorge, Columelle le dit vermifuge. Les auteurs arabes le disent antiscobutique, dépuratif, apéritif, antihistaminique (?), diurétique, stimulant du coït (?), ce que confirme en partie (sauf (?) ) la découverte de son antibiotique naturel, actif aussi contre les bronchites, l'emphysème.

 parduna

Arctium lappa L. / Compositae
 
bardane commune
 
herbe aux teigneux, gratteron,
bouillon noir,
oreille de géant,
rhubarbe sauvage, tabac du diable; graquias

potherbes
  (racines)
Son utilisation pendant des siècles, en médecine populaire, contre la teigne lui a valu son nom "d'herbe aux teigneux". Depuis longtemps connue pour son efficacité contre l'eczéma, l'acné, les problèmes de foie, la furonculose, l'anthrax, les abcès de gorge et dentaires, les dermatoses, les plaies, la rougeole, la goutte, les rhumatismes, le diabète, les calculs urinaires et les morsures de vipères, sans parler de la chute des cheveux, etc...
.
Antidiabétique, antidiarrhéique,antiseptique, cholérétique, dépurative, diurétique, hypoglycémiante, sudorifique.
 
On utilise racines, feuilles et graines.
---puledium
Mentha pulegium L. / Labiées

 menthe pouliot

 condimentaire / médicinale
tonique, antispasmodique, digestive, analgésique.
On utilise les feuilles et les sommités fleuries.
 
Dioscoride disait qu'elle réduit sensiblement les flegmes (mélangée à du miel et du sel), réchauffe toutes les parties du corps où elle est appliquée, rend digeste les matières crues ou altérées. Bouillie et bue, elle précipite les menstrues, expulse un foetus mort. Bue avec du vin, elle protège des morsures venimeuses. Appliqué aux narines avec du vinaigre, elle ranime des syncopes. séchée et brûlée, elle renforce les gencives. En cataplasme sur le visage elle en enlève les marques, soulage la goutte. Antalgique pour les maux de dents, dit-il, alors que Pline en fait un antalgique plus général : tête, ventre, seins, estomac, ce que confirme Matthiolus, qui la fait bouillir avec du lait, pour la toux, la jaunisse.

 olisatum

 Smyrnium olusatrum L.  / --Ombellifères
 maceron,
grande ache,
gros persil de cheval,
gros persil de macédoine.

 potherbes
On utilise les fruits :
On le disait régulateur de menstrues, abortif, efficace contre les morsures de serpent (graines ou feuilles bouillies avec du vin), diurétique.
 
Le maceron est antiscorbutique, les fruits sont stomachiques, la racine est diurétique, apéritive et dépurative.

 


Sources :


http://www.enluminures.culture.fr/
http://www.library.wisc.edu/libraries/SpecialCollections/gardens/oversizepages/materiamedica/FuchsNessel
_FlaxOS.htm (lin-fuchs)
http://classes.bnf.fr/idrisi/grand/8_35.htm (lin, bnf)
http://www.flaxandhemp.bangor.ac.uk/images/flax_flowers_good.jpg (lin-fleurs)
http://www.accademia.home.it/bibvirt/capitulare.html (capitulaire en latin)
http://www.dueppel.de/lexikon/capitulare.htm (capitulaire en latin et allemand)
http://www.chez.com/ledictionnairedesepices/textes/balsamit.html (image balsamite)
http://www.odont.au.dk/
http://www.mpiz-koeln.mpg.de/~stueber/thome/Alphabetical_list.html (images)
http://www.unesco.org/webworld/vatican/Reginenses/Botanique/fr/present2.html (photo lilium candidum)
http://cce.cornell.edu/youth/plant-sci/botany/gourdbotany.html (images gourdes)
http://www.uga.edu/vegetable/melon.html (images cantaloup)
http://www.gene.affrc.go.jp/htbin/plant/image/get_logo_e?plno=54261051 (images dolique)
http://www.botanical.com
http://www.crosswinds.net/~stonehaven/garden/edibles/cucumis.html
http://www.dipbot.unict.it
http://linnaeus.nrm.se/flora/di/apia/ammi/ammimaj1.jpg (ammi majus)
http://www.telemedicine.org/botanica/bot66.htm (fleur de l'ammi majus)
http://www.biozac.de/biozac/capvil/Cvsiler.htm (sermontain)
http://www.magdalin.com/herbal/plants_pages/s/skirret.htm (silum)
http://www.gudjons.com/Mittel/Lactuca-virosa.jpg
http://www.biozac.de/biozac/capvil/Cvnigell.htm (photo fleur de nigelle)
http://www.mpiz-koeln.mpg.de/~stueber/thome/band2/tafel_094.jpg (planche Nigelle)
http://iquebec.ifrance.com/art-dada/index7.htm (planche nigelle aromatique)
http://www.portableherbarium.com/catalog.alph.html (roquette)
http://www.magdalin.com/herbal/images/icons/penny.jpg (menthe pouliot)
http://aoki2.si.gunma-u.ac.jp/BotanicalGarden/HTMLs/megusa-hakka.html (menthe pouliot)
http://www.uib.es/depart/dba/botanica/herbari/generes/Smyrnium/olusatrum/
http://www.godecookery.com/tacuin/tacuin21.htm (melons d'Inde)
 
Le jardin de plantes médicinales de l'abbaye de Vauclair, par René Courtois
 

 
 

-----