ENCYCLOPEDIE -DE--LA--LANGUE -FRANCAISE

-ABBAYE
 ----
-CLUNY
 ---Vestiges du château de la famille de Hugues de Semur, XI-XIIe s.
 
L' abbatiat d'Hugues de Semur (1)
(1049-1109)


 

Hugues de Semur (1024-1109, du germain hug : "intelligence") est né au château familial de la seigneurie de Semur-en-Brionnais ("Senemurium", puis "Semmurum"), élevée à la baronnie : .

Son père, le baron Dalmace Ier, dit Dalmace le Grand (v. 1000-1048) fut tué par son gendre, le duc de Bourgogne Robert Ier, qui avait épousé la sœur d'Hugues, Hélie, ce qui donne une idée du rang social de cette famille. Leur frère Geoffroy II (1025-1090) hérita de la baronnie de Semur, mais s'en dessaisira pour prendre l'habit à Cluny, de 1078 à sa mort. Le neveu d'Hugues, Geoffroy III (+ 1123), fils de Geoffroy II, deviendra, à son tour, moine de Cluny, de 1088 à sa mort. La nièce d'Hugues, Hermengarde (Ermengarde, Hermangarde), fille de son frère Dalmace, deviendra la première prieure de Marcigny, dont nous parlerons plus loin. Le frère d'Hermengarde, Hugues de Montaigu * (1070-1136), sera quant à lui abbé puis évêque d'Auxerre. L'arrière-petit-neveu d' Hugues, Geoffroy V (+ 1150), petit-fils de Geoffroy III, en repentir de ses fautes, dit-on, entreprit la construction de la collégiale Saint-Hilaire: "Baron violent, il pilla à maintes reprises les biens du prieuré des moniales de Marcigny. Son grand-oncle, Saint Hugues, le grand Abbé de Cluny, le sermonna vertement et finalement, en expiation de ses péchés, Geoffroy V décida de bâtir une église." :
(texte extrait de la page web : http://catholique-autun.cef.fr/autresclochers/semur.htm)

Collégiale de Semur-en-Brionnais, vers 1120, de nette influence clunisienne.

*
" (...) Hugues était le neveu de Robert, duc de Bourgogne. Il naquit vers 1070 au village de Montaigu, non loin de Cluny, et fut très jeune placé par ses parents à l'abbaye de Cluny, qui était gouvernée à ce moment par son oncle Saint Hugues.
Religieux exemplaire, Hugues fut choisi comme abbé de Saint Germain d'Auxerre, vers l'an 1099. Il réussit à accroître le temporel du monastère et à obtenir des privilèges de la part de l'évêque de Nevers et du comte de Troyes. En 1107, son monastère passa sous l'autorité de l'abbé de Cluny.
A la mort de l'évêque d'Auxerre Humbaud, en 1114, les chanoines élurent Hugues pour lui succéder. Mais le neveu du défunt, Ulger, prévôt du chapitre, soutenu par quelques chanoines, tenta de s'y opposer. Le différend fut porté devant le pape, qui trancha en faveur d'Hugues et lui conféra lui-même l'ordination épiscopale.
Pendant ses 20 années d'épiscopat, Hugues continua à vivre comme un moine, se distinguant par son intégrité et son désintéressement, son humilité et la sainteté de sa vie. Il favorisa de diverses façons les ordres religieux, entretenant notamment de bonnes relations avec Saint Bernard et les cisterciens. Il se retirait fréquemment pour faire retraite dans un monastère, tantôt chez les Clunisiens de La Charité, tantôt chez les cisterciens de Pontigny ou de Clairvaux.
Hugues accueillit à Auxerre le pape Calliste II en décembre 1119, et le pape Innocent II d'août à septembre 1131 puis de nouveau de fin novembre 1131 à la mi-janvier 1132.
Conséquence de sa douceur et de son souci d'éviter les querelles, Hugues ne s'opposa pas avec suffisamment d'énergie aux empiètements de certains seigneurs sur les propriétés ecclésiastiques. Plusieurs chanoines regrettèrent, à la fin de sa vie, qu'il n'ait pas administré son diocèse avec plus de rigueur.
Hugues mourut le 10 août 1136. Il fut conduit au chapitre de l'abbaye Saint Germain, puis il fut enterré dans l'église de cette abbaye.
Son culte a été reconnu par le pape Urbain VIII au XVIIème siècle, mais il n'y eut jamais de célébration liturgique."

texte extrait de la page web : http://www.abbayes.net/histoire/saints/h_z/hugues_de_m.htm

 
 
Sources :

http://www.abbayes.net/histoire/benedictins/hugues.htm
http://www.cluny.ensam.fr:8085/P3-Le-Centre-ENSAM-de-Cluny/M2-Site-historique/M2-Site-Historique.html#Hugues
http://histoire.medievale.free.fr/Roman/Brionnais/Region%20du%20Brionnais.jpg (carte)
http://gilles.maillet.free.fr/histoire/tableau/sire_semur_brionnais.htm (généalogie de Hugues)
http://membres.lycos.fr/lecomtegil/page4.html (photo collégiale)
 

 
 
------