ENCYCLOPEDIE -DE--LA--LANGUE -FRANCAISE

ABAQUE
 

Architecture

 
--Renaissance-------

-----

Depuis le moyen-âge, l'abaque est constamment présent dans toutes les architectures occidentales : palais, théâtres, temples, capitoles, etc... (les autres civilisations sont étudiées plus loin), mais ne connaîtra plus d'évolution significative. Bien sûr, la Renaissance italienne lui fera bénéficier (mais ceci est valable pour l'architecture même) d'un bain de jouvence en renouant avec les antiques proportions: c'est l'idéal de Vitruve. Mais de nombreux exemples montrent que, comme dans l'antiquité elle-même d'ailleurs, il n'y a pas de règle absolue en la matière: Qu'y a t-il de commun entre abaque-imposte de l'Ospedale degli Innocenti à Florence, de Brunelleschi, 1419 (figure 1), l'abaque débordé largement par les chapiteaux de la Porta dell'Arsenale à Venise, de Gambello, 1460 (figure 2, avec zoom sur la grande image pour un détail des chapiteaux ), et le trapèze presque ajusté à la taille du chapiteau à la Loggia Rucellai* ou Loggia degli Alberti à Florence, 1438 (figure 3)

 
* Cosimo Rucellai, pour qui Alberti dessina le Palais

 

1--2----3----


sources :
 
http://www.geometriefluide.com/pagina.asp?cat=brunelleschi&prod=spedaleinnocenti-modelli (ospedali)
http://lh4.ggpht.com/_bwvWqkcSVG0/SX75qyli5YI/AAAAAAAAAew/ciBOVFraQXs/CRW_0591.jpg (loggia)


 

---------