ENCYCLOPEDIE -DE--LA--LANGUE -FRANCAISE

ABBAYE
 

-SAINT SERNIN

Eléments de biographie


 

 Saint Sernin

  Fête le 29 novembre

    Naissance ?

Mort en 250

Premier évêque de Toulouse, Saint Saturnin (Saturninus) était né à Patras, en Grèce, avait évangélisé plusieurs contrées d'Orient avant de passer en Gaule avec saint Martial, pour évangéliser la Provence et le Languedoc. Il jeta son baluchon à Toulouse, où il réunit un bon nombre de fidèles. La langue populaire changea son nom en Sernin (et même Sornin, Sarnin, Sorlin, Cernin ou encore Savournin).

L'épisode de sa mort est resté célèbre, il se passait en l'an 250 : A cette époque Décius (Dèce) régnait sur l'empire romain et persécuta les chrétiens. Saturnin fut accusé de rendre muet par sa présence dans le voisinage, l'oracle du temple païen, dédié à Jupiter, qui se trouvait à l’emplacement de l’actuelle place Esquirol. Attaché par les pieds à la queue d'un taureau furieux, Saint Saturnin aurait été jeté sur les marches du Capitole, contre lesquelles l'évêque eut la tête fracassée. Il fut ensuite traîné le long du cardo romain (la rue Saint-Rome) jusqu'à la rue du Taur (taureau), son corps aurait été lâché à l’endroit de l’actuelle église du Taur qui s’est appelée Notre- Dame de Saint-Sernin jusqu’au XVIe siècle. C’est là que le corps aurait été enterré en cachette, où deux pieuses femmes, la maîtresse et sa servante, l'auraient enterré dans une fosse profonde.

L’histoire de l’évêque Saturnin est relatée par sa Passio, rédigée dans les premières années du Ve siècle. C'est à cause de son martyr qu'a été fondée l'église qui portera son nom, ainsi que l'abbaye.

 

" Depuis le VI ème siècle, Saturnin fait l'objet de légendes les plus fantaisistes.
Césaire d'Arles, dans un traité, en fait un disciple des apôtres envoyé de Rome par le Pape pour évangéliser l'Aquitaine. D'autres lui donnent comme père le roi d'Achaïe en Grèce... Fortifié par ces fables, le culte de Saint-Saturnin se diffuse en Espagne puis en Gaule et surtout dans le quart sud-ouest.

En 1251, Alphonse de Poitiers, frère de Saint-Louis, offrit la Sainte Epine aux chanoines de Saint-Sernin.

Sous l'abbatiat d'Arnaud de Villemur (1262-1289), le corps de saint Saturnin fut placé dans une magnifique châsse et logé sur la plate-forme d'un baldaquin gothique.

Quand on dénombre les lieux où est célébré Saint-Saturnin et que l'on se souvient qu'à ces époques il fallait posséder des reliques pour construire une église, on imagine aisément quelles tractations, pour ne pas dire trafics devaient s'opérer autour de ces saints restes (...)"

extrait de http://www.francophone.net/gtremb/saturnin.htm